Le Florentin

Une envie de changement

En ce moment, j'ai des envies de changement professionnel. En effet, même si j'apprécie vraiment mon emploi et la société pour laquelle je travaille, je pense arriver au bout du bout de cette profession de commercial en assurances.

J'aimerais vraiment que mes patrons respectent leurs engagements lors de mes entretiens d'embauche et qu'ils me proposent donc de gérer une agence locale sur Aix en Provence.

Si je n'arrive pas à obtenir une évolution de ma situation professionnelle,  je pense devoir être contraint d'aller voir ailleurs : soit repartir dans une compagnie d'assurance autre (ou un courtier en assurances) avec des possibilités d'évolution interne, soit me lancer dans l'achat d'un portefeuille d'agent général d'assurance.

Il est vrai que ces 2 pistes avancent dans ma tête et qu'une lettre de motivation est prête à l'envoi et que j'ai une piste pour l'achat d'un portefeuille par mes relations bancaires.

Je vais donc laisser une chance à mes patrons de rester travailler pour eux en ayant un échange constructif cette semaine et, en fonction de leurs réponses, je contacterai un courtier en assurance que je rencontre souvent en face de moi et une amie directrice régionale de ma banque qui a un client qui cherche à vendre son portefeuille d'agent général d'assurances...

Affaire à suivre...

aucun commentaire - aucun rétrolien

Une journée importante mais difficile

Aujourd'hui, c'est un jour important dans ma vie.

En effet, c'est l'anniversaire de ma meilleure amie. Pourtant, cette année, je ne peux pas lui souhaiter et je ne pourrai plus jamais le faire car elle nous a quittés il y a plusieurs mois.

Nous avons vécu tellement de belles choses ensemble, nous avons partagé de grands moments avec des conversations intimes, des fous rires, des fréquentations prestigieuses...

Nous avons eu le privilège d'être élus de la capitale vauclusienne après avoir fait une campagne ensemble : les 2 plus jeunes de la liste en position, au départ, non éligibles mais avec le score obtenu au 2e tour, nous avons pu accéder directement au Conseil municipal.

Nous avons pu rencontrer également de grandes personnalités politiques pendant toutes ces années, nous avons été invités à l'Elysée pour la Garden Party (quand elle existait encore), nous avons dîné en compagnie du président de la République en petit comité (9 invités à table).

Tous ces moments riches et uniques nous ont fait grandir, nous ont fait rêver et sont gravés à tout jamais.

Pourtant, je ne peux plus en reparler avec elle...

Mais, quand je n'ai pas le moral, il me suffit de repenser à tous ces moments partagés avec elle, et je retrouve une belle énergie pour passer une belle journée.

Marjorie, tu me manques même si les dernières années nous étions éloignés géographiquement, tu restais proche de moi par la pensée.

Tu resteras à tout jamais dans mon coeur !

aucun commentaire - aucun rétrolien

Avignon, une mauvaise pièce de théâtre

En tant qu'ancien élu de la ville d'Avignon, je me permets de réagir quand je lis et vois ce qu'il se passe dans la Cité des Papes.

Si, au Vatican, la succession du Pape s'est faite dans le calme et l'apaisement, la succession du Maire actuelle de la Ville d'Avignon se fait dans le désordre et la violence.

Tout a commencé lorsque le Maire se range derrière un certain M. Chaussegros lié à la Ville uniquement par son rôle au sein du club de foot de l'équipe Arles-Avignon. Ce monsieur, inconnu des Avignonnais, parachuté comme on dit, a déclaré qu'il ne pourrait pas être à Avignon tous les jours même s'il est élu Maire de la Ville.
Vous l'aurez compris, il s'agit pour le Maire actuelle, Marie-Josée Roig, de préparer sa succession tout en dirigeant toujours la commune qu'elle affectionne et que nous aimons tous, nous les Avignonnais.

9 élus ont eu le malheur de s'opposer à cette position du Maire en souhaitant que le Maire ne choisisse pas ce Monsieur mais plutôt un Avignonnais. Elle est restée sourde à cette demande. Pourtant, tout Avignonnais se souvient du sort que les électeurs réservent aux parachutés.
En effet, en 2001, Elisabeth Guigou, alors Ministre des Affaires sociales, avait été sévèrement battue en ne dépassant pas les 35% des voix...

Les mutins se sont vus convoqués en séance exceptionnelle du Conseil municipal lors duquel a été adoptée la suppression des délégations et de leurs fonctions d'adjoints au Maire... Un modèle de démocratie.

Aujourd'hui ces 9 élus qui ont composé un groupe au sein du Conseil Municipal (Avignon Renouveau) a saisi la justice administrative pour excès de pouvoir et suppression abusive de leurs fonctions.

Cette démarche laissera forcément des traces d'autant que ces élus ont choisi l'avocat qui défend également les intérêts de l'actuelle députée socialiste de la 1ère Circonscription de Vaucluse dans un dossier brûlant concernant son rôle au sein de Mistral Habitat, la société départementale d'HLM.

Ce que je déplore, et je ne pense pas être le seul, c'est que cette majorité présente un piètre spectacle aux Avignonnais en se déchirant, en traitant ses membres comme des ennemis alors qu'ils ont toujours été fidèles au Maire. Ils refusent tout simplement que ce soit une personne extérieure qui se présente au suffrage des électeurs au lieu que ce soit un Avignonnais partageant et vivant les problèmes des Avignonnais.

C'est l'actuelle opposition qui se frotte les mains de cette déchirure. On avait connu la fracture entre Copé et Fillon, il se passe la même chose au sein de la Ville d'Avignon...

Une commission d'investiture donnera prochainement le droit de porter l'étiquette UMP à un groupe ou à l'autre. Patience, patience.

L'acte II de la pièce se joue prochainement...

aucun commentaire - aucun rétrolien

Week-end travaux à la maison

Voilà maintenant plus d'un an que nous avons fait l'acquisition de notre maison et depuis 14 mois, nous avançons les travaux de rénovation de ce bien immobilier pour le mettre à notre goût.

Après avoir cassé des cloisons pour réunir la cuisine et le salon salle à manger et faire ainsi une cuisine ouverte avec îlot central, mis du parquet au sol, repeint les murs et les plafonds, nous allons nous attaquer à notre chambre.

Les travaux sont commencés : nous avons détapissé, commencé à enduire les murs, détruit le placard mais la reconstruction est à l'ordre du jour pour ce week-end.

Un reportage photos de la maison avant/après suivra dans les semaines prochaines donc patience ;-)

2 commentaires - aucun rétrolien

Point sur ma vie professionnelle

Pour ceux qui ont suivi ma vie professionnelle jusqu'à mon départ tourmenté de l'agence d'Avignon, voici quelques nouvelles :

Je rappelle que j'avais eu 2 entretiens d'embauche qui s'étaient bien passés. Mais j'avais eu obligation de ne rien dire à mon patron d'alors, ce qu'il a mal apprécié mais je ne pouvais pas faire autrement, sachant d'où venait l'obligation : le Directeur Général de la Compagnie qui ne voulait pas que ça fasse de vague. Motus et bouche cousue, j'ai accepté de ne rien dire et, du coup, de passer pour un menteur auprès de mon ancien patron mais quand on sait ce qu'il s'est passé ensuite entre nous, je ne regrette rien.

J'ai donc été embauché par l'agence de Marseille pour la même société d'assurances, ce qui me permet de poursuivre ma passion auprès du monde médical et de ne pas avoir à me reconvertir et d'apprendre plein de nouvelles choses.

C'est, en effet, un atout pour mes nouveaux patrons d'avoir quelqu'un qui a déjà l'expérience des contrats et des méthodes de vente.

Ca fait donc maintenant bientôt 3 ans que je travaille autour de chez moi : pays d'Aix et pays salonnais, ce qui me change énormément de ma fonction dans les Alpes de Haute Provence car je fais bien moins de kilomètres.

Les choses se passent bien : j'ai encore eu des compliments de la part de clients qui apprécient mon professionnalisme même s'ils ne travaillent pas forcément avec moi (pour des raisons tarifaires souvent).

Toutefois, une nouveauté pour moi (même s'il m'arrivait de le faire à Avignon pour des clients qui me le demandaient), je dois également vendre des assurances vie et des complémentaires retraite. Il s'agit donc d'une mutation de ma profession. J'ai dû subir une formation et un examen pour valider la formation et avoir la qualification que j'ai obtenue.

Depuis le mois de janvier, en plus des objectifs de vente des contrats IARD, nous avons tous (la force de vente de l'Agence) des objectifs en nombre (pas encore en chiffre) de contrats d'Assurance Vie et de Complémentaires Retraite. J'ai encore bien du mal à respecter ces objectifs (surtout en période de crise économique), même si j'insiste sur la nécessité de préparer activement sa retraite car, dans les années à venir, nous allons tous rencontrer de vrais problèmes pour survivre après l'activité professionnelle.

La suite au prochain numéro ;-)

aucun commentaire - aucun rétrolien

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 | Page suivante